Matthieu Jacquot

Guitare
Composition
Art
Code

Actualité

Ne figure ici que l'actualité en tant que compositeur, chaque section ci-dessus est mise à jour individuellement.

Details

  • 01/03/2016 : Début de Living Electronics pour synthetiseur Moog et traitement du son, écrit en parallèle du développement d'une version spatialisée dans un environnement virtuel (cf le mini-site dédié)
  • 28/02/2016 : rédaction de l'article "Boulez est mort" (pdf) pour le magazine Epiphanot

Carnet de Notes

Manifeste Artistique

Details

lire le Manifeste (pdf)

Boulez est mort

Details

Article écrit pour le n°2 du magazine Epiphanot.
l'article intégral (pdf)

La Partition, quand l'outil devient essence

Details

Article à paraitre exposant mon point de vue quant au pouvoir croissant de la partition sur la musique et comment elle est passée d'un simple moyen de partage à un véritable cadre de la pensée musicale.

Selection d'Oeuvres

Musique Instrumentale

Les Souffles (en cours) pour 18 musiciens solistes et récitant

Details

Oeuvre en 4 mouvements basée sur des textes poétiques de Louise Michel, écrit alors qu'elle était au bagne de l'île des Pins et relatant des légendes Kanakes.

Oléandrine (2015) Saynète en 4 mouvements suivie d'un trio pour piano, violon & violoncelle

Details

"L'Oléandrine est le composé chimique caractéristique du laurier rose.
Un empoisonnement dû à son absorption provoque chez le sujet nausée, douleurs abdominales et vomissements accompagnés d'une fibrillation cardiaque menant à l'épuisement de l'organe et finalement, son arrêt."

Oléandrine est une oeuvre en deux parties relatant tout d'abord le coeur qui s'épuise grâce à une pièce de théatre à 3 personnages et dans laquelle les didascalies utilisent la notation musicale; puis la courte période durant laquelle le coeur s'est finalement arrêté mais pendant laquelle le cerveau continue plus ou moins de fonctionner, j'ai écrit pour cela un trio dans lequel j'ai tenté de trouver un équilibre entre présence d'une ligne mélodique plus ou moins évidente comme des variations du niveau de conscience qui me sert de fil conducteur tout en rendant possible l'écoute de la finesse des variations de modes de jeu.
Très court extrait du premier mouvement de la pièce, l'ambiance est encore tout à fait cordiale.

Your Reflection In The Mirror Will Never See You (2013) 2 keyboards, 72-edo tuning (12th tone)

Details

This work for 2 keyboards, controlling 3 different virtual pianos, explores the use of microtonal tunings to create a mix between an "acoustic" music, written in a typically instrumental way, but sounding in a sort of electronic way. 2 virtual pianos are tuned on a 12th tone scale (an octave on the keyboard = a whole tone) and a third one on a balinese "slendro" scale, this latter receives the MIDI notes from one of the keyboards, the keyboardist controls its volume. You can have a look at the sheet music

Live Electronics ("musique mixte")

Lithium Salts (2013) Electric Guitar

Details

Electric guitar + live electronics (everything is generated from the guitar in real-time)
Lithium salts are a powerful and very common mood-stabilizer (the reason why the piece never really climaxes) used mainly to treat bipolar disorder.
Live electronics is to me one of the most difficult way of writing convincing music and the risk of having the instrumental and electronic parts evolving in kind of 2 different dimensions is very high. I wanted anyway to try to write in this style (since its clearly a style of writing on its own) without "cheating" with the possibilities of the electric guitar (record samples before their diffusion, during solo electronic parts for example or get rid of the "acoustic" sound of the instrument).
The sound processing is made with both SuperCollider and Max/MSP.
I still have to find a way to scan my A3, handwritten sheet music to be able to share the score...

Media Fixe

Naledi (2016) Hanger & Wardrobe

Details

Tír na nÓg (2013) Piano, Guitare, Alto, Clarinette

Details

Durant une résidence à la "Muse en Circuit" (Centre National de Création Musicale, Alfortville, France), il m'a été demandé d'écrire une pièce électroacoustique synthétisant le travail des instrumentistes grâce à leurs séances d'improvisation.
Tír na nÓg, désigne en gaélique « la Terre de l'éternelle jeunesse », l'un des plus connus des « autres mondes » de la mythologie celtique irlandaise. Tír na nÓg est une île située très loin à l'Ouest. Elle est accessible après un voyage long et périlleux.(Wikipedia). C'est ce voyage que j'ai tenté de rendre musicalement de manière plus ou moins métaphorique passant de l'angoisse des marins aux bruits du navire. Par exemple, les cordes de piano grattées à la fin évoquent les haubans qui se rompent car comme tout voyage périlleux qui se respecte, l'arrivée à bon port n'est pas assurée.
J'ai été contraint d’éditer lourdement les prises de son (l'échantillon original le plus long dure un peu moins de 5 secondes) pour être en mesure de créer une unité dans ce matériau car les musiciens, ne tenant pas compte du fait que cela devait ensuite être utilisé dans une même pièce, improvisaient chacun dans son propre style : jazzy pour la clarinette, post-Debussy pour le piano, noise pour la guitare (j'ai néanmoins pu diriger la prise de son de l'alto).
Le traitement du son est fait sous Max/MSP et SuperCollider contrôlés depuis ma station audionumérique grâce à mon plugin VST "VST2OSC" que j'avais codé peu avant.

The Morrigan (2013) Voix

Details

Basé sur un enregistrement des performances vocales de la compositrice et chanteuse Brenna Cantwell (avec quelques rajouts de ma propre voix) toute la pièce est basée sur des sons de bouches : chant "standard", chant de gorge mais aussi du matériau plus intime tels que le bruit de sa respiration, de ses lèvres, de sa langue, de ses dents et des bruits de déglutition...
La Morrigan (la reine fantôme), est la déesse celtique de la guerre et des batailles. La légende dit qu'elle apparaît sous la forme d'un corbeau pour annoncer aux guerriers leur mort imminente. La pièce tente de traduire poétiquement cet instant.
Le traitement du son est fait sous Max/MSP contrôlé depuis ma station audionumérique grâce à mon plugin VST "VST2OSC" que j'avais codé peu avant.